Pop Corn #26

Pop Corn #26
Pop Corn #26

Ecouter l'émission Pop Corn #26

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

C’est la 26e émission de la saison! Charles, Clément, Philippine, Pauline et deux nouvelles recrues – Clémence et Alexandre – vous proposent les critiques de Barbara, Margin Call, Walk Away Renée et Miss Bala. Bonne écoute!

On commence avec Barbara de l’allemande Christian Petzold, Ours d’Argent de la mise en scène au dernier Festival de Berlin. Les avis sur ce portrait subtil de l’Allemagne de l’Est sont plutôt unanimes. Alexandre, Pauline et Philippine soulignent la luminosité de ce film, l’absence de manichéisme, la violence latente et surtout la prestation impressionnante de Nina Hoss. Clément est un peu plus nuancé, particulièrement en ce qui concerne la mise en scène. Malgré cette réserve, tous vous pressent d’aller voir ce très beau Barbara. Une critique est disponible sur Cinecdoche.

Margin Call, premier film de J.C. Chandor au casting impressionnant – Kevin Spacey, Paul Bettany, Jeremy Irons, Zachary Quinto, Penn Badgley, Simon Baker et Demi Moore – est une bonne surprise. Un film sur les débuts de la crise financière, qui emprunte beaucoup aux séries américaines pour restituer un huis-clos à la fois fascinant et oppressant. Malgré quelques défauts de rythmes et un discours parfois un peu facile, Margin Call place son réalisateur dans la liste des espoirs du cinéma américain.

Les avis sont plus partagés pour Walk Away Renée, le deuxième film de Jonathan Cahouette après Tarnation. Alors que Clémence et Pauline soulignent l’originalité et le charme de ce road-movie doublé d’une relation mère-fils, Alexandre trouve le film un peu voyeur et regrette que trop d’éléments rejoignent Tarnation. Walk Away Renée reste cependant une très belle lettre d’amour du réalisateur à sa mère.

Enfin Miss Bala de Gerardo Naranjo est la victime de cette émission. « Zone grise » selon Pauline, Miss Bala pêche par un excès de cliché, une absence de rythme, et un personnage central qui provoque l’antipathie chez le spectateur. Charles et Clément s’accordent cependant à souligner la virtuosité du jeu de caméra. Vous pouvez également lire la critique du film sur Cinecdoche.

En bonus, comme le temps manque pour les coups de cœur, chacun des chroniqueurs révèle le film qu’il attend le plus au festival de Cannes 2012: De Rouille et d’Os, Cosmopolis, Moonrise Kigdom, Le Grand Soir, Post Tenebras Lux et The We and the I.

Avec Clément Cadoret, Alexandre Flottès, Charles Hembert, Philippine Le Bret, Pauline Verduzier et Clémence

Technique, présentation et montage Charles Hembert

Texte et publication Philippine Le Bret

Réagir et débattre sur l'émission

Aucun commentaire